L’Egypte reçoit 63 000 tonnes de blé de la France

Noter cet article

Article original en Anglais: Ahram Online , Sunday 12 Jun 2022

Le port maritime égyptien de Safaga a annoncé dimanche avoir reçu une nouvelle cargaison de 63 000 tonnes de blé en provenance de France.

Selon l’autorité portuaire, le navire Wadi El-Karnak est arrivé de France avec une cargaison de blé pour la Compagnie générale des silos et du stockage du ministère de l’Approvisionnement et du Commerce intérieur.

L’autorité a inspecté l’envoi et prélevé des échantillons aléatoires pour s’assurer qu’il était exempt de parasites et d’insectes, en plus de s’assurer qu’il respecte les normes internationales.

Il s’agit de la dernière cargaison de blé que l’Égypte a reçue à ce jour.

L’Égypte, le plus grand importateur de blé au monde, a été fortement touchée par l’approvisionnement en blé lorsque la Russie a envahi l’Ukraine fin février.

L’année dernière, l’Égypte a reçu 80 % de ses importations de blé de Russie et d’Ukraine en raison de sa haute qualité, de ses prix compétitifs et de sa proximité géographique.

L’Égypte importe 12 à 13 millions de tonnes de blé par an, selon l’Observatoire de la complexité économique en 2020 – une plateforme de visualisation de données en ligne qui se concentre sur la géographie et la dynamique des activités économiques à travers le monde.

Le gouvernement a annoncé la diversification des sources d’importation de différents pays, dont l’Inde, qui a exempté l’Égypte de sa récente interdiction d’exportation de blé.

Au cours de la première semaine de mai, l’Égypte a signé un accord acceptant d’importer 61 500 tonnes de blé indien.

L’Égypte devrait produire environ 6 millions de tonnes de blé pendant la saison d’approvisionnement local, soit environ 2,5 millions de plus qu’en 2021.

Le pays a demandé fin mai 500 millions de dollars à la Banque mondiale pour acheter du blé dans le cadre du projet d’urgence d’appui à la sécurité alimentaire et à la résilience, selon un document publié par la Banque mondiale.

Selon le cabinet égyptien, l’Égypte dispose d’une réserve stratégique de blé pour la consommation intérieure suffisante jusqu’à la fin de 2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.