Le petit tousse, je l’emmène aux urgences

Noter cet article

Si vous avez quitté la France depuis plus d’une dizaine d’années vous découvrirez en rentrant que les comportements ont beaucoup évolué, en effet, il est tout à fait courant aujourd’hui d’aller aux urgences pour un petit bobo, mal à la gorge, mal aux dents …..etc, alors que les urgences ont été créés pour secourir en cas de problèmes graves, un accident ou une crise cardiaque, nous sommes tombés dans une banalisation de ce qui aurait du resté exceptionnel. Alors on est en droit de se demander pourquoi on en est arrivé là ? Et bien il ne faut pas chercher du coté de l’efficacité médicale mais seulement du coté budgétaire, en fait, les urgences se voulaient être un service de secours, une bouée, une sauvegarde ultime, alors bien sur et logiquement ce service ne pouvait pas être payant, on ne peut pas refuser le secours en cas de détresse et ça paraissait logique à tout le monde, mais cette gratuité a détruit les urgences, dès que la population eu intégré cette gratuité, les gens n’ont plus consulté les généralistes qui eux ne sont pas gratuits mais ce sont rendus en masse aux urgences pour n’importe quel bobo et ceci pose deux problèmes graves, le premier étant que lorsque vous allez aux urgences il ne faut pas être pressé, les temps d’attente peuvent accéder facilement 10 heures, et le deuxième problème, qui est peut-être plus grave encore, c’est que les urgentistes sont formés pour résoudre les problèmes graves essentiellement accidentels ou intervenir sur des maladies qui menacent la vie même, alors les urgentistes disent aujourd’hui aux personnes qui viennent aux urgences pour des bobos « si vous voulez faire la queue et être mal soigné, venez aux urgences, nous ne sommes pas des généralistes »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.